septembre27 , 2022
AccueilÉconomie« Russie hors d’Ukraine, solidarité partout ! » Rassemblements en France le...

« Russie hors d’Ukraine, solidarité partout ! » Rassemblements en France le jeudi 17 mars

Ces rassemblements sont organisés à l’appel d’un large collectif inter-associatif, avec le soutien de syndicats, et de membres des différentes diasporas afin de porter collectivement les revendications suivantes :

Appel à manifester contre la guerre en Ukraine

En solidarité avec la population d’Ukraine, les Russes et Belarusses engagé·es contre la guerre et avec toutes les personnes exilées

Les associations signataires appellent à venir manifester le jeudi 17 mars, dans toutes les villes de France, pour exprimer notre solidarité avec la population d’Ukraine victime du crime d’agression commis par le gouvernement russe contre leur pays.

Les associations organisatrices invitent tous les responsables politiques européens à mobiliser toute leur énergie pour :

  • obtenir un cessez-le-feu et le retrait des troupes russes d’Ukraine,
  • obtenir la fin immédiate des attaques ciblées et indiscriminées contre les civils et infrastructures civiles en Ukraine,
  • fournir aux victimes de la guerre toute l’assistance humanitaire possible, et assurer un passage sûr pour les civils pris dans le conflit,
  • accueillir dans les différents pays toutes les personnes contraintes de quitter l’Ukraine à la recherche d’un refuge,
  • s’assurer qu’aucune personne, quelle que soit sa nationalité, ne soit bloquée aux frontières ukrainienne ou européenne (externes ou internes de l’UE), et que toutes puissent trouver une protection dans des conditions dignes et respectueuses de leurs droits, dans l’Union européenne,
  • mobiliser des moyens pour que les activistes ukrainien·nes pour la démocratie et les droits humains soient protégé·es, accueilli·es, et soutenu·es,
  • assurer par tous les moyens possibles un soutien et une protection aux acteurs de la société civile russe et belarusse qui sont opposés à la guerre,
  • préserver les canaux d’information permettant aux populations ukrainienne, russe et belarusse de recevoir des informations fiables,
  • lutter contre l’impunité des responsables de crime d’agression et de crimes de guerre.

À l’heure où une guerre aux graves conséquences sévit en Europe, il est impératif que vive la solidarité internationale pour la défense des libertés de toutes et tous.

Le jeudi 17 mars, soyons nombreuses et nombreux à manifester pour exprimer notre solidarité et notre soutien aux citoyen·ne·s et organisations ukrainien·nes, russes et belarusses engagé·es pour les droits humains et contre la guerre, et à toutes les victimes de ce conflit.

Premiers signataires

ACAT-France, AGIRabcd, Agir ensemble pour les droits humains, Alliance Internationale pour la défense des droits et des libertés, Alliance sciences société, Amnesty International France, Anafé, Article Premier, Assemblée européenne des citoyens, Association Abraham Mazel, Association des Travailleurs Maghrébins de France, Association Habitat-Cité, Attac France, Atelier des artistes en exil, Barreau de Paris, CartONG, la Chaîne de l’Espoir, CCFD-Terre Solidaire, CEDETIM, Centre Primo Levi, Cimade, Coalition française pour la Cour pénale internationale, Collectif Bienvenue (Bordeaux), Collectif Ivryen de Vigilance Contre le Racisme, Collectif Stand with Ukraine, Comité Français pour la Solidarité Internationale, Communauté des Belarusses à Paris, Communauté des Belarusses des Savoies, Coopératives européennes Longo Maï, Coordination SUD, CRID, Électriciens sans frontières, Elena, Emmaüs Europe, Emmaüs France, Emmaüs International, Ensemble contre la peine de mort, Ensemble pour Elancourt, European Prison Litigation Network, Euro Créative, Femmes Solidaires (Marseille), FIDH, Fondation Copernic, Fondation Danielle Mitterrand, Forum Civique Européen France, Gisti, Groupe accueil et solidarité, Groupe Initiatives, Humatem, IPAM, La Maison Ouverte, LDH Gironde, Les Nouveaux Dissidents, Ligue de l’Enseignement, Maison des Droits de l’Homme (Limoges), Médecins du Monde Caen, Memorial France, Mouvement de la Paix, Pax Christi Nice, Première Urgence Internationale, Russie-Libertés, Secours Catholique-Caritas France, SOS Africaines en danger, Terre des Hommes France, Utopia 56, YMCA France

Avec le soutien de

Syndicats :

Confédération Générale du Travail (CGT), Fédération Syndicale Unitaire (FSU), SUD-PTT, Syndicat de la Magistrature, Syndicat des Avocats de France, Union syndicale Solidaires

Personnalités, universitaires, chercheurs et chercheuses, avocats :

Delphine Bechtel, universitaire (Paris-4) ; Christian Benedetti, metteur en scène ; William Bourdon, avocat ; Vincent Brengarth, avocat ; Aurore Chaigneau, directrice UFR (Paris 10) ; Claude Charlot, directrice recherches CNRS ; Isabelle Charpentier, professeure des universités (Amiens) ; Karine Clément, sociologue ; Yves Cohen, directeur d’études EHESS ; Emmanuel Daoud, avocat ; Stéphane Dudoignon, directeur de recherche CNRS ; Laurence de Cock, historienne ; Bernard Defrance, philosophe ; Didier Epsztajn, écrivain ; Michel Forst, ancien rapporteur spécial des Nations Unies ; Cathérine Géry, professeure (INALCO) ; François Gieres, professeur des universités (Lyon 1) ; Dominique Glaymann, professeur émérite (Paris Saclay) ; Catherine Gousseff, directrice recherches CNRS ; Inna Harmagnies, avocate ; Fabien Jobard, directeur de recherches CNRS ; Jean-Paul Laurencin, économiste ; Véronique Jobert, professeur émérite (Paris Sorbonne) ; Michèle Leclerc-Olive, chercheuse ; Anne Le Huérou, maîtresse de conférence (Paris 10) ; Danièle Lochak, professure émérite (Paris Nanterre) ; Philippe Marchesin, enseignant-chercheur (Paris 1) ; Gus Massiah, fondateur du CEDETIM et de l’IPAM ; Danielle Mérian, avocate ; Olivier Nay, professeur des universités (Paris 1) ; Marie-Gabrielle Philipp, chercheuse ; Nadège Ragaru, directrice de recherche (CERI-ScPo-CNRS) ; Gilles Robel, maître de conférence (Gustave Eiffel) ; Patrick Silberstein, éditeur ; Ewa Tartakowsky, chargée de recherche CNRS ; Stéphanie Tchiombiano, maîtresse de conférence (Paris 1) ; Emmanuel Wallon, professeur de sociologue (Paris Nanterre)