septembre28 , 2022
AccueilInternationalSuède: une première ministre éphémère

Suède: une première ministre éphémère

RÉCIT – Magdalena Andersson a démissionné sitôt nommée.

Stockholm

«Je regrette profondément les événements qui se sont déroulés hier. Nous avons élu une première ministre qui a démissionné sept heures plus tard. Je pense que c’est incompréhensible pour le peuple suédois…» Le président du Parlement Andreas Norlen, s’exprimant lors d’une conférence de presse, a bien résumé l’incrédulité qui s’est emparée depuis ce mercredi du royaume nordique.

Car cette journée, chaotique, aurait dû être… historique. Magdalena Andersson, 54 ans, a d’abord été élue première ministre. Un fait sans précédent pour une femme en Suède, cent ans après que le pays leur a accordé le droit de vote, et des années après tous les autres voisins nordiques, ce qui est un comble pour un pays qui se veut champion de l’égalité des sexes. La sociale-démocrate, ex-ministre des Finances du précédent gouvernement mené par Stefan Löfven, n’a été soutenue que par une minorité du Parlement, ce qui était prévu. Mais son budget, ce qui était beaucoup plus inattendu, a aussi été rejeté. Le

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 78% à découvrir.

La liberté n’a pas de frontière, comme votre curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous