octobre3 , 2022
AccueilElections«Muselier à nouveau acteur du match LR-macronistes»

«Muselier à nouveau acteur du match LR-macronistes»

CONTRE-POINT – Le départ du président de la région Paca, de LR pour LREM, permet aux Républicains de s’affirmer à droite et aux seconds de les diaboliser.

C’est un rebondissement à la fois inattendu et prévisible à une semaine du vote des adhérents LR. Une comédie en trois actes qui renvoie la droite, avec les mêmes acteurs, aux querelles des régionales ; avec les macronistes dans le rôle, au choix, du metteur en scène ou du spectateur ravi.

Acte I. Renaud Muselier, président de la région Paca, réélu sous l’étiquette LR et avec le soutien de LREM, annonce son soutien dans la primaire à Xavier Bertrand, en qualifiant par ailleurs Éric Ciotti de «faux nez de l’extrême droite». Acte II, Bertrand refuse ce soutien, jugeant «inacceptables»les attaques de l’élu marseillais contre le député de Nice, ainsi que celles contre David Lisnard, le maire de Cannes élu à la tête de l’AMF face au maire UDI de Sceaux, Philippe Laurent, soutenu par les macronistes et par Muselier. Acte III. Le président de Paca annonce sur LCI son départ de LR.

Qu’a voulu faire Muselier? Reprendre pleinement sa place dans un parti qu’il avait heurté par son alliance avec LREM

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 68% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous