septembre27 , 2022
AccueilInternationalL’Ukraine recherche désespérément des alliés

L’Ukraine recherche désespérément des alliés

DÉCRYPTAGE – Empêtrés dans leurs divisions, les Européens ne sont guère pressés d’envisager un rapprochement avec Kiev.

Les Ukrainiens attendent Emmanuel Macron comme Vladimir et Estragon attendaient Godot dans la pièce de Beckett. Pas un diplomate, pas un responsable ukrainien qui n’entame la conversation par la visite du président français, promise depuis deux ans, plusieurs fois reportée, et aujourd’hui mise entre parenthèses par la campagne électorale française et les provocations de Vladimir Poutine dans l’ancien espace soviétique.

À Paris, on considère en effet qu’il est difficile de faire une visite à Kiev sans passer par le Kremlin, pour ne pas froisser Vladimir Poutine. «On nous dit qu’elle est toujours à l’agenda. Mais en tant que haut fonctionnaire, je sais que si l’administration française travaillait sur cette visite, je m’en serais aperçu! Paris a lié les deux déplacements, Kiev et Moscou. L’Élysée ne regarde l’Ukraine qu’à travers le prisme russe. Mais tant que la France nous placera au centre de sa relation avec la Russie, les choses n’avanceront pas», résume un haut responsable ukrainien.

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 87% à découvrir.

La liberté n’a pas de frontière, comme votre curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous