octobre3 , 2022
AccueilInternationalDans l'affaire Peng Shuai, qui est «l'intouchable» Zhang Gaoli ?

Dans l’affaire Peng Shuai, qui est «l’intouchable» Zhang Gaoli ?

DÉCRYPTAGE – Accusé de viol par la championne de tennis Peng Shuai dans une lettre publiée sur le réseau Weibo, l’ex-numéro sept du Parti communiste chinois appartient à la caste politique la plus proche de Xi Jinping.

Dans l’affaire dont elle occupe le rôle principal, la joueuse de tennis chinoise Peng Shuai est réapparue souriante, le 20 novembre, dans une série d’images où l’on décèle les ficelles propagandistes du Parti communiste chinois (PCC). En revanche, un autre protagoniste manque à l’appel. Pas un son, pas une image de Zhang Gaoli, son agresseur présumé, ex-numéro sept du Parti (de 2013 à 2018). Le 2 novembre dernier, dans une longue lettre publiée sur Weibo et aspirée dans les abîmes de la censure au bout de vingt minutes, l’ex-championne de double raconte avoir été violée par le haut fonctionnaire de 75 ans. Elle disparaîtra une semaine plus tard. L’affaire suscite depuis un emballement médiatique sans précédent de la communauté internationale.

Retiré de la vie politique, Zhang Gaoli appartient à cette caste «intouchable» ayant œuvré dans le «saint des saints» qu’est le comité permanent du Politburo. De 2013 à 2018, il a été l’un des six au pouvoir aux côtés de Xi Jinping. Vice-premier ministre,

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 81% à découvrir.

La liberté n’a pas de frontière, comme votre curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous