septembre27 , 2022
AccueilInternationalQuand le temple de la science cède face à l’obscurantisme

Quand le temple de la science cède face à l’obscurantisme

Le Massachusetts Institute of Technology a annulé la venue de Dorian Abbot, éminent professeur spécialisé en géophysique. Son crime: avoir osé s’en prendre à la discrimination positive.

Sur son site internet, le prestigieux Massachusetts Institute of Technology (MIT) affirme que sa principale mission est de «générer, disséminer et préserver le savoir». Ce n’est apparemment plus le cas. Le 30 septembre, le département des sciences de la Terre, de l’atmosphère et des planètes (EADS) de cette faculté américaine a annulé la venue de Dorian Abbot (photo), éminent professeur spécialisé en géophysique. M. Abbot n’a pourtant pas affirmé sur Twitter que la Terre était plate ou que le réchauffement climatique n’existait pas. Il a seulement eu le malheur d’écrire un éditorial dans Newsweek, dans lequel il s’inquiétait sur la manière dont les politiques de discrimination positive dans certaines universités «violaient les principes éthiques et juridiques de l’égalité de traitement» et «traitaient les personnes comme un simple moyen d’atteindre un but, faisant primer la statistique sur l’individualité d’un être humain».

Devant la pression exercée par de courageux anonymes sur Twitter,

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 54% à découvrir.

La liberté n’a pas de frontière, comme votre curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous