septembre27 , 2022
AccueilElectionsPrésidentielle 2022 : Philippe Poutou candidat

Présidentielle 2022 : Philippe Poutou candidat

Philippe Poutou, conseiller municipal de Bordeaux, est candidat du Nouveau parti anticapitaliste (NPA).

Philippe Poutou est un ouvrier, syndicaliste et homme politique d’extrême gauche français. Il va être pour la 3ème fois de suite le candidat du Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA) pour la présidentielle.

Biographie

Date et lieu de naissance : 14 mars 1967 à Villemomble (ex-département de la Seine, actuelle Seine-Saint-Denis)

Né d’un père postier et d’une mère femme au foyer, Philippe Poutou est embauché en CDI chez Ford de Blanquefort en Gironde en 1996 comme réparateur de machines-outils. Il deviendra rapidement l’un des responsables syndicaux de la CGT et s’impliquera activement dans la sauvegarde des emplois de l’usine.

Engagé dès le lycée en politique, il entre avec plusieurs amis à Lutte ouvrière. Il fonde ensuite avec d’autres militants la Voix des travailleurs en 1997 puis intègre en 2000 la Ligue communiste révolutionnaire (LCR) devenue ensuite le Nouveau Parti anticapitaliste (NPA).

Philippe Poutou devient candidat pour son parti aux élections législatives de 2007 en Gironde, puis conduit la liste du NPA aux élections régionales de 2010 en Aquitaine. Il sera désigné candidat du NPA à l’élection présidentielle de 2012 et sera à nouveau candidat au scrutin présidentiel de 2017.

En fonction depuis le 28 juin 2020, Philippe Poutou est élu conseiller municipal de Bordeaux en étant en tête de liste du collectif «Bordeaux en luttes » avec le soutien du NPA, de La France insoumise et des Gilets jaunes. Il est également depuis juin 2020 Conseiller métropolitain de Bordeaux Métropole.

En juillet 2021, Philippe Poutou annonce sa candidature pour la présidentielle de 2022.

Études

Mandats

Mandats Philippe PoutouConseiller municipal de Bordeauxdepuis le 28 juin 2020Conseiller métropolitain de Bordeaux Métropoledepuis le 28 juin 2020

Bibliographie

  • Un ouvrier, c’est là pour fermer sa gueule !, paru 2012

Polémiques