octobre3 , 2022
AccueilInternationalParis prêt au «combat» pour ses pêcheurs face à Londres

Paris prêt au «combat» pour ses pêcheurs face à Londres

La France a saisi un chalutier britannique et a lancé un avertissement verbal à un deuxième, provoquant la colère du Royaume-Uni.

De notre correspondant à Londres

«Ce n’est pas la guerre, c’est un combat.» Après l’annonce de mesures de rétorsion pour «défendre les droits des pêcheurs français» face aux Britanniques, la ministre de la Mer, Annick Girardin, s’est défendue de vouloir déclencher les hostilités générales. Mais le «combat»s’est durci ce jeudi avec le déroutage d’un navire de pêche britannique. Et les relations franco-britanniques ne cessent de se dégrader.

Après la saisie par la France d’un chalutier et l’avertissement verbal lancé à un deuxième, le gouvernement de Boris Johnson a dénoncé un acte «décevant et disproportionné». Les deux navires, spécialisés dans la coquille Saint-Jacques, ont été contrôlés par la gendarmerie maritime française en baie de Seine. L’un d’eux, le Cornelis Gert Jan, a été dérouté sur Le Havre. Selon Paris, il ne figurait pas sur les listes de licences accordées au Royaume-Uni par la Commission européenne et la France. Londres affirme au contraire que le bateau était en règle. Le

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 75% à découvrir.

La liberté n’a pas de frontière, comme votre curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous