octobre3 , 2022
AccueilElectionsopération séduction des candidats dans «les territoires»

opération séduction des candidats dans «les territoires»

RÉCIT – Les candidats jouent la carte de la proximité, avec une stratégie basée sur les médias locaux, pour élargir leur lectorat.

Début septembre, c’est depuis Rouen, en Seine-Maritime, que la maire de la capitale, Anne Hidalgo, déclare sa candidature. Une manière, pour l’édile, d’anticiper le procès en «parisianisme» qui l’attend, et de donner à son entrée dans la course une dimension nationale.

Quelques jours après, c’est dans son fief de Saint-Quentin, dans l’Aisne, que Xavier Bertrand annonce ses grandes ambitions sur le thème de la sécurité. Une semaine plus tard, le président des Hauts-de-France – réélu en juin dernier -, profite d’un nouveau passage dans la région pour rassurer son électorat local. Au micro de France Bleu Nord, il assure que la campagne présidentielle ne le détourne pas des problématiques propres à ses terres. «Tous les jours, je m’occupe de la région. (…) Pour moi, c’est une passion», martèle le candidat. L’occasion de mettre en avant, aussi, sa qualité d’élu de terrain, toujours «à portée de baffes».

À l’instar du candidat de droite, tous les prétendants à l’Élysée multiplient les déplacements

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 69% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous