septembre27 , 2022
AccueilInternationalMacron veut nouer le dialogue avec la société civile africaine

Macron veut nouer le dialogue avec la société civile africaine

Le président français, qui veut établir une nouvelle relation avec l’Afrique, n’a pas convié de chefs d’État au sommet organisé vendredi à Montpellier.

Quatre ans après son discours de Ouagadougou, où il promettait d’établir une nouvelle relation avec l’Afrique, l’heure du bilan est venue pour Emmanuel Macron. Le président de la République a rendez-vous vendredi à Montpellier avec la «jeunesse et la société civile» du continent, dans une ambition aussi monumentale que réductrice. 3000 participants sont attendus dont 1000 venus de l’autre côté de la Méditerranée, des jeunes «qui seront peut-être les acteurs essentiels de la relation dans les dix ou vingt ans qui viennent», dit-on à l’Élysée.

D’un genre nouveau, ce sommet Afrique-France se déroulera sans chefs d’État étrangers invités, une première pour ce type d’exercice diplomatique. Le chemin est périlleux pour ne pas froisser les interlocuteurs gouvernementaux de Paris. «Ce n’est pas le sommet des oppositions politiques», souligne-t-on à l’Élysée.

Tensions politiques

Le sommet de Montpellier constitue l’aboutissement d’un long processus de consultations menées en priorité dans douze pays (Afrique du Sud,

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 68% à découvrir.

La liberté n’a pas de frontière, comme votre curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous