septembre27 , 2022
AccueilInternationalL’Union européenne étudie l’accueil de 42.500 Afghans

L’Union européenne étudie l’accueil de 42.500 Afghans

DÉCRYPTAGE – La plupart des États membres, échaudés par la crise migratoire de 2015, répugnent à s’engager.

Les engagements des Européens se font attendre. Les États membres doivent se mettre d’accord sur le nombre d’Afghans qui ont d’ores et déjà rejoint des pays voisins et qui pourraient être «réinstallés», c’est-à-dire accueillis par l’UE. Sous pression de certains pays, Luxembourg en tête, et du Haut-Commissariat aux réfugiés (HCR) qui plaide depuis plusieurs semaines pour l’accueil de 42.500 Afghans dans les cinq prochaines années, un forum consacré à cette question s’est réuni jeudi.

Mais le haut-représentant de l’UE pour les Affaires étrangères, Josep Borrell, et la commissaire aux Affaires intérieures Ylva Johansson, sont ressortis bredouilles de la réunion à laquelle étaient conviés les ministres de l’Intérieur de l’UE, le HCR et l’Organisation internationale pour la migration. «C’est faisable mais c’est aux États membres de prendre des engagements» sur ces 42.500 réinstallations, a minimisé la commissaire, précisant que cette question «n’est pas une urgence mais un processus de moyen

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 68% à découvrir.

La liberté n’a pas de frontière, comme votre curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous