octobre3 , 2022
AccueilStyleL’occasion ou l’émotion au poignet

L’occasion ou l’émotion au poignet

Pourquoi s’offrir une montre de seconde main? Pas spécialement pour le prix, mais plutôt pour cultiver sa différence et raconter une histoire.

Vous êtes plutôt neuf ou vintage? L’un n’empêche pas l’autre, bien sûr. Il n’a jamais été aussi simple de courir et parcourir depuis chez soi les ventes aux enchères et les sites de vente de montres de seconde main. Les maisons d’enchères, les revendeurs de pièces d’occasion voire vintage ont su profiter du confinement pour peaufiner leur offre.

Désormais, tout le monde peut tout s’offrir, où que ce soit, à condition d’y mettre le prix. Car faire la chasse aux bonnes affaires n’est pas le réflexe à avoir en matière de montres vintage. Si elles constituent un placement plaisir par excellence, bien souvent, les plus belles pièces valent autant qu’une montre neuve, voire plus. Seule l’accessibilité, à la connaissance comme aux produits, a changé. Mais quand on voit, comme récemment à l’Hôtel des ventes Bordeaux Quinconces, des Heuer Monaco de 1972 en parfait état se vendre entre 9 000 et 100 000 €, pourquoi s’en priver? D’autant que l’on peut arborer à son poignet un garde-temps doté d’un vrai

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 81% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous