septembre28 , 2022
AccueilInternationalLes États-Unis passent à l’attaque contre les cybercriminels

Les États-Unis passent à l’attaque contre les cybercriminels

Les structures du groupe russe REvil ont été démantelées lors d’une opération pilotée par le commandement des cyberopérations.

Une bataille a été menée dans le cyberespace. Le groupe criminel REvil, spécialisé dans les rançongiciels, c’est-à-dire le cryptage de données sensibles contre rançon, a été cette semaine la cible d’une opération internationale orchestrée par les États-Unis. Installé en Russie, REvil est considéré comme le responsable de l’attaque contre l’entreprise de gestion informatique Kaseya en juillet, l’une des opérations majeures de cybercriminalité ces derniers mois.

Le gouvernement américain avait promis de réagir et prévenu le Kremlin, en l’incitant à «modérer» les groupes actifs sur son sol. Cela n’a pas été le cas, si bien que l’Amérique a mené «une première riposte officieuse», selon un expert du sujet. L’opération n’a pas été revendiquée publiquement. En matière de cyber, la discrétion et le secret sont la règle.

«Le FBI, en conjonction avec le commandement cyber, avec le Secret Service et avec des pays proches, a engagé des actions significatives» contre des groupes de cybercriminels, a déclaré

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 79% à découvrir.

La liberté n’a pas de frontière, comme votre curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous