septembre27 , 2022
AccueilInternationalLe différend avec la Pologne creuse la division de l’Europe

Le différend avec la Pologne creuse la division de l’Europe

DÉCRYPTAGE – Les Vingt-Sept hésitent sur la stratégie à adopter en réponse au jugement du Tribunal constitutionnel polonais, qui conteste la primauté du droit communautaire.

Correspondante à Bruxelles

L’Union européenne se dirige-t-elle vers une nouvelle crise? Les positions du gouvernement polonais sur l’État de droit constituent un test existentiel. Aussi toxique que la crise migratoire en 2015 et 2016, la dette grecque ou encore le Brexit ces dernières années.

En remettant en cause le primat du droit de l’UE sur le droit national et en balayant la Cour de justice de Luxembourg, le Tribunal constitutionnel polonais, aux ordres du pouvoir, a ouvert une brèche dans l’édifice juridique européen.

Face à ce gouvernement qui a sapé méthodiquement l’indépendance de la justice, la question est la suivante: comment les citoyens européens, polonais et non polonais, ainsi que les entreprises implantées dans ce pays, peuvent-ils être certains qu’ils y bénéficieront de droits équivalents à ceux auxquels ils peuvent prétendre dans le reste de l’Union? D’autres États pourraient-ils suivre le même chemin? À entendre, un diplomate, le risque de contagion est réel. «Le temps

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 83% à découvrir.

La liberté n’a pas de frontière, comme votre curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous