septembre27 , 2022
AccueilInternationalL’armée canadienne décimée par les scandales sexuels

L’armée canadienne décimée par les scandales sexuels

Les principaux hauts gradés des Forces armées canadiennes (FAC) font face à des accusations de harcèlement et ont été évincés.

Montréal

«Une autre allégation d’inconduite sexuelle contre un haut gradé», a titré ce samedi Le Journal de Montréal. L’accusé est le chef du commandement du personnel militaire, Steven Whelan. Ce lieutenant général, également chargé de lutter contre les inconduites sexuelles dans l’armée, a remplacé en milieu d’année un autre militaire soupçonné de harcèlement sexuel. Autre accusé, le futur chef de l’armée de terre, Trevor Cadieu. Il a dû renoncer à sa promotion mercredi dernier.

Et ces hauts gradés ne sont pas les seuls. L’ex chef d’état-major des FAC, le général Jonathan Vance, a pris sa retraite quelques semaines avant d’être convaincu d’avoir entretenu une liaison avec une major canadienne. Et d’avoir suggéré à une jeune collègue de partir en vacances avec lui «dans une destination naturiste», selon Radio Canada.

«Blagues à caractère sexuel et discussions inappropriées»

Le général Dany Fortin, superviseur de la campagne de vaccination au Canada, a, lui, été limogé pour avoir baissé son pantalon devant une collègue il y a 32 ans. La liste des

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 66% à découvrir.

La liberté n’a pas de frontière, comme votre curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous