septembre27 , 2022
AccueilElectionsJean-Michel Blanquer, l’envol du défenseur de la laïcité

Jean-Michel Blanquer, l’envol du défenseur de la laïcité

ANALYSE – Le ministre de l’Éducation nationale lance un think-tank pour étendre sa sphère d’influence.

Jean-Michel Blanquer a passé sa vie à se tenir à bonne distance des élections présidentielles. Mais cette année, pour sa cinquième rentrée au ministère de l’Éducation nationale, il a prévenu ses proches: il veut compter dans la campagne élyséenne. En lançant mercredi, à Paris, son club de réflexion, Le Laboratoire de la République, le Marcheur creuse le sillon initié dès sa nomination au gouvernement en 2017. Tout en affirmant sa ligne régalienne, le regard tourné vers une réélection d’Emmanuel Macron.

Un ministère de poids – qu’aucun de ses prédécesseurs n’a occupé aussi longtemps -, une lutte identifiée en faveur de la laïcité, et aujourd’hui un laboratoire d’idées: à 56 ans, l’ancien recteur tente d’étendre sa sphère d’influence. Dans sa nouvelle structure, accompagnée d’une plateforme internet, il a embarqué plus d’une cinquantaine de parlementaires et une dizaine de ministres. «On souhaite apporter des propositions concrètes dans la campagne présidentielle», explique l’une de ses membres,

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 78% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous