septembre27 , 2022
AccueilElectionsFabien Roussel tend la main à Arnaud Montebourg

Fabien Roussel tend la main à Arnaud Montebourg

L’ancien ministre, cependant, ne semble pas avoir l’intention de céder facilement aux sirènes communistes.

Fabien Roussel et Arnaud Montebourg se sont rencontrés le 4 octobre dans un café près de la gare du Nord, rue de Denain. Selon les informations du Figaro, le rendez-vous entre les deux candidats à la présidentielle, avec un ou deux très proches conseillers, a duré une bonne heure.

Une semaine plus tard sur LCP, le secrétaire national du PCF a lancé publiquement son appel: «J’ai les bras grands ouverts et je lui tends les mains!»«Nous aurions plutôt intérêt à travailler ensemble et dans le rassemblement», a-t-il insisté, décrivant un éventuel chantier commun: «Reconstruire une gauche qui défende la souveraineté de la France et s’affranchisse des traités européens…» Son directeur de campagne, par ailleurs adjoint d’Anne Hidalgo à Paris, Ian Brossat, enfonce le clou: «Fabien Roussel est lancé, il aura ses signatures, il a le financement, c’est la garantie que nous irons au bout!» Le message est énoncé sans complexe et sans ambiguïté, à la façon dont Roussel mène sa campagne depuis quelques

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 68% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous