octobre3 , 2022
AccueilElectionsÉric Zemmour investit le champ économique

Éric Zemmour investit le champ économique

ANALYSE – Au gré de ses interviews et de ses conférences, l’essayiste dévoile des prises de position traditionnelles à droite mais financées par la lutte contre l’immigration.

Debout sur l’estrade, micro en main, Éric Zemmour ne se soucie même plus de faire semblant: «Aujourd’hui, j’ai choisi de vous parler de travail!» Les 1500 personnes venues l’écouter, samedi dernier au Grand Palais de Lille, pensaient assister à une conférence consacrée au dernier livre de l’essayiste: La France n’a pas dit son dernier mot (Éditons Rubempré). Il n’en sera pas question plus d’une minute. En lieu et place, ce sont de premières prises de position et propositions économiques que le «non» candidat a eu cœur de dérouler. Quelques jours après s’être testé en direct sur le sujet face à François Lenglet sur le plateau de LCI. «Il tient bon face aux journalistes spécialisés et commence à avoir de bons réflexes», savoure un de ses amis et conseiller.

S’aventurer hors de ses fondamentaux – que sont l’immigration et l’identité – n’a rien d’anodin pour l’ancien chroniqueur. Dans sa mue de polémiste à candidat à la présidentielle, cela se veut une étape. Autant qu’une réponse à ses principaux

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 82% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous