septembre28 , 2022
AccueilElectionsEn Guyane, Jean-Luc Mélenchon se dit brimé par «l’autorité»

En Guyane, Jean-Luc Mélenchon se dit brimé par «l’autorité»

Le député insoumis a multiplié les reproches envers l’État, qui le traiterait comme un «député terroriste».

«S’ils pouvaient interdire mon bulletin de vote, ils le feraient.» Lors d’un déplacement en Guyane, le candidat de La France insoumise à l’élection présidentielle, Jean-Luc Mélenchon, a dénoncé à plusieurs reprises un prétendu acharnement de «l’autorité» contre lui. «Samedi le recteur interdit ma rencontre avec les lycéens. Lundi la ministre Parly interdit les images de ma rencontre avec les militaires», s’est indigné l’élu sur son compte Twitter.

Jean-Luc Mélenchon est également monté au créneau lorsqu’un vol militaire vers une commune guyanaise a dû être annulé à cause de la pluie. «L’action, c’est juste par beau temps. On fait semblant de le croire. On visitera donc l’armée des bureaux.» Il s’y rendra finalement en hélicoptère. Enfin, au moment de quitter la région d’outre-mer, le député dénonce une «ultime brimade», faite par «l’autorité» au moment de présenter ses bagages à l’aéroport: «Fouille palpation, vidage de mon bagage, restitution en tas de mes affaires bien déballées. La surveillance

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 71% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous