octobre3 , 2022
AccueilInternationalDes secrets atomiques israéliens sur internet

Des secrets atomiques israéliens sur internet

Une décision de l’Administration Trump a mis en accès libre des photographies de sites sensibles.

À Jérusalem

Les images des sites secrets israéliens au vu et au su du premier internaute venu. C’est une réalité à laquelle l’État hébreu va devoir s’habituer. Pour la première fois, les photos satellite à haute définition sont disponibles gratuitement depuis quelques jours sur internet, grâce au site Mapbox et à de multiples applications. Chacun peut donc désormais observer à sa guise la centrale nucléaire de Dimona, dans le sud du pays, présentée par les experts étrangers comme au cœur de l’arsenal atomique israélien, ainsi que la base où sont censés être stockés des missiles balistiques.

Un changement radical par rapport à une interdiction en vigueur depuis 1997. À l’époque, les États-Unis, à la demande pressante de l’État hébreu, avaient interdit la publication d’images satellite sur Israël trop précises par des sociétés privées américaines. Les responsables israéliens redoutaient que ces documents portent atteinte à sa sécurité et favorisent des opérations d’espionnage. La résolution

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 70% à découvrir.

La liberté n’a pas de frontière, comme votre curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous