octobre3 , 2022
AccueilInternationalAlger reste sourd aux efforts d’apaisement français

Alger reste sourd aux efforts d’apaisement français

RÉCIT – La colère des autorités ne retombe pas malgré le ton conciliant adopté mardi par Emmanuel Macron.

Alger

«Nous sommes toujours dans le même état d’esprit.» Le ton est sans appel. Quelques heures après les nouvelles déclarations d’Emmanuel Macron qui, mardi sur France Inter, a exprimé son «souhait» de voir un «apaisement» dans la relation entre Paris et Alger, une source proche de la présidence assure au Figaro que, pour le moment, «la position de l’Algérie reste la même» et que les propos du chef de l’État français «ne changent rien».

Alors que Macron a rappelé qu’il entretenait avec son homologue Abdelmadjid Tebboune «des relations cordiales» et qu’il avait «confiance» en lui, notre interlocuteur insiste: «Ce n’est pas un problème de personnes mais un problème d’État à État.»

À Alger, la colère des autorités n’est donc pas retombée. La décision de la France de revoir à la baisse le nombre de visas attribués aux Algériens ainsi que les propos de Macron rapportés par Le Monde visant le «système politico-militaire», accusé d’entretenir une «rente mémorielle» sur la guerre d’indépendance et

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 78% à découvrir.

La liberté n’a pas de frontière, comme votre curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous