octobre3 , 2022
AccueilInternationalMark Rutte dans le viseur de la «Mocro Maffia»

Mark Rutte dans le viseur de la «Mocro Maffia»

Menacé par un groupe de narcotrafiquants marocains, le premier ministre néerlandais a été placé sous protection policière.

Correspondante à Bruxelles

Combien de photos le montrant en train de marcher seul dans les rues de La Haye un café à la main ou seul et à vélo entre son domicile et ses bureaux? L’absence de protection policière était une des marques de fabrique du premier ministre néerlandais, Mark Rutte. Ce dirigeant nordique, comme nombre de responsables politiques néerlandais, était soucieux d’une forme de simplicité voire d’austérité dans l’exercice du pouvoir. Et de sa liberté aussi.

Cette liberté vient d’être mise entre parenthèses. Comme tant d’autres de ses homologues européens, mais pour d’autres raisons, Rutte doit désormais composer avec une protection très rapprochée.

L’affaire a été révélée par De Telegraaf. Selon ce quotidien néerlandais, le premier ministre serait exposé à «une attaque» ou à «n enlèvement». Des guetteurs auraient été repérés non loin de lui à plusieurs reprises et dans différents lieux.

Les autorités néerlandaises, bien évidemment, se montrent peu disertes sur le dispositif

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 70% à découvrir.

La liberté n’a pas de frontière, comme votre curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous