octobre3 , 2022
AccueilElectionsLes centristes, exclus du congrès LR, au cœur des discussions

Les centristes, exclus du congrès LR, au cœur des discussions

La droite peut-elle gagner une présidentielle sans ses alliés historiques? Le débat s’installe.

Samedi, les adhérents Les Républicains ont fait leur choix. Lors d’un vote électronique, 58 % d’entre eux ont choisi l’option du congrès à deux tours pour choisir le candidat de la droite qui les représentera à l’élection présidentielle de 2022. Seuls les militants LR auront la possibilité de voter lors de cet événement qui se tiendra le 4 décembre. Une décision qui ferme donc la porte à une participation des militants des partis alliés des Républicains, comme l’UDI. Et qui ne satisfait pas un certain nombre de personnalités de droite et du centre, qui plaidaient pour un processus plus ouvert.

C’est le cas de la présidente de la région Île-de-France, Valérie Pécresse. Invitée lundi sur le plateau BFMTV, celle qui souhaite représenter la droite et le centre à l’élection présidentielle a eu «un petit mot» pour ses «alliés centristes qui ne pourront pas participer à cette élection». «J’irai aussi présenter ma candidature à l’UDI et aux centristes», a annoncé la présidente de la région Île-de-France.

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 72% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous