octobre3 , 2022
AccueilInternationalLe Japon choisit le rassurant Fumio Kishida comme premier ministre

Le Japon choisit le rassurant Fumio Kishida comme premier ministre

DÉCRYPTAGE – Le parti majoritaire a investi l’ancien ministre des Affaires étrangères qui donne peu de prise à l’opposition.

Tokyo

«Pour un “nihonbiki”, un amoureux du Japon comme moi, Fumio Kishida, c’est une très bonne nouvelle»: ce lobbyiste américain familier de l’Archipel ne cachait pas son contentement, mercredi soir, à l’annonce du nom du prochain dirigeant de la troisième économie du monde. L’ancien ministre des Affaires étrangères, Fumio Kishida, venait de remporter le scrutin interne au Parti libéral-démocrate (PLD), principale formation de la majorité. Il deviendra subséquemment, en raison du poids du PLD à la Diète, le 100e premier ministre de l’Archipel.

Des quatre candidats qui se sont poliment affrontés pendant douze jours, il a été le plus lisse. Sur le plan économique, il a appelé à mieux partager les fruits de la croissance, rééquilibrer les campagnes au détriment des métropoles, et autres lieux communs. Sur le plan sociétal, il est favorable à «un débat» sur l’évolution du statut ultra-rigide du mari et de la femme dans le couple nippon. Bref il n’a inquiété personne, remettant les réformes aux

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 81% à découvrir.

La liberté n’a pas de frontière, comme votre curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous