septembre27 , 2022
AccueilInternationalLa marche impériale du grand-duc Georges Romanov

La marche impériale du grand-duc Georges Romanov

RÉCIT – Le tsarévitch, prétendant au trône impérial russe, épousera le 1er octobre à Saint-Pétersbourg la fille d’un diplomate italien. Des centaines d’invités, dont Vladimir Poutine, sont conviés à l’événement qui remet en lumière la gloire tragique et les querelles dynastiques des Romanov.

Correspondant à Moscou

Cela fait des siècles qu’un tel événement ne s’était pas produit en ce lieu symbolique. Le 1er octobre, le grand-duc Georges Romanov, 40 ans, prétendant au trône impérial de Russie, épousera religieusement Rebecca Virginia Bettarini, 39 ans, d’origine italienne – Victoria Romanovna, selon son nom de baptême orthodoxe —, en la cathédrale Saint-Isaac de Saint-Pétersbourg. C’est au même endroit, en 1712, dans l’église de bois qui se tenait alors à la place de l’imposante basilique, que Pierre le Grand, «empereur de toutes les Russies», s’était uni officiellement à Catherine Ire.

Durant quatre siècles, la dynastie fastueuse et tragique des Romanov a incarné l’Empire et sa «monarchie absolue tempérée par l’assassinat», selon le mot acerbe du marquis de Custine. La révolution d’Octobre et son cortège d’atrocités, les décennies d’exil, puis les retrouvailles avec la Russie «nouvelle» après la chute du communisme n’ont pas anéanti la longue marche des Romanov. Ils seront des

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 90% à découvrir.

La liberté n’a pas de frontière, comme votre curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous