octobre3 , 2022
AccueilStyleGérald Genta et Mickey, le retour

Gérald Genta et Mickey, le retour

DÉCRYPTAGE – Bulgari crée la surprise en ressuscitant la marque du célèbre designer horloger à travers l’une de ses montres cultes, à l’effigie de la souris.

Nous sommes en 1984, dans les allées du très sélect salon Montres et bijoux de Genève. Esclandre! L’un des exposants décide de remballer ses montres et de partir, face à l’accueil qu’on lui a réservé. Au pays du luxe sérieux, comment accepter qu’un horloger, même de renom, propose des créations certes en or et serties, mais au cadran orné de «petits Mickey»? Toujours aussi innovant et iconoclaste, Gérald Genta venait d’inventer le luxe ludique.

Et soulevait, quarante ans avant qu’Apple ne fasse de Mickey et Minnie des fonds d’écran animés pour sa montre connectée, une question essentielle: qu’est-ce que le «vrai» luxe? «À l’époque, Gérald avait même créé un modèle panthère rose, se souvient Laurent Picciotto, créateur de la boutique Chronopassion, à Paris. Elle est d’autant plus rarissime que ce personnage n’était pas signé Disney… mais des productions Hanna-Barbera! Quand j’ai passé ma première commande, en 1987, il m’a montré ces Fantasy. Je me souviens que mon père était venu en aficionado

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 88% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous