septembre28 , 2022
AccueilInternationalFace à la multiplication des zones de tension, Washington et Pékin redoutent...

Face à la multiplication des zones de tension, Washington et Pékin redoutent qu’une erreur de calcul embrase l’Indopacifique et le monde

DÉCRYPTAGE – La course aux armements qui accompagne la compétition entre les États-Unis et la Chine dans la région augmente les risques de dérapage militaire.

La scène semble sortie d’un mauvais film catastrophe hollywoodien. Le chef d’état-major américain, le général Mark Milley, décroche son téléphone rouge pour rassurer son homologue chinois sur les dents, alors que Donald Trump a toujours un doigt sur le bouton nucléaire. Cette anecdote, racontée par le journaliste vétéran Bob Woodward dans son dernier livre, Péril, a déclenché la polémique à Washington, déchirant à nouveau démocrates, et républicains. Ces derniers accusent le général d’avoir violé la chaîne de commandement, relançant la théorie du complot d’un «État profond» contre l’ancien président.

La presse américaine a forcé le trait d’un rare échange entre ces hauts gradés, qui trahit le climat de méfiance extrême en vigueur entre les deux premières puissances mondiales. «Si Trump était en train de préparer une guerre, vous auriez les avertissements et vous le verriez venir grâce à vos senseurs et satellites. Il est impossible pour l’un d’entre nous de lancer une attaque surprise»,

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 88% à découvrir.

La liberté n’a pas de frontière, comme votre curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous