septembre27 , 2022
AccueilInternationalEn Allemagne, la filière de l’éolien cherche un nouveau souffle

En Allemagne, la filière de l’éolien cherche un nouveau souffle

DÉCRYPTAGE – Les énergies renouvelables, première source d’énergie produite sur le territoire allemand l’an passé, ont rapidement été détrônées par le charbon cette année.

Berlin

D’abord, les chiffres. Sont implantées, selon l’association fédérale des énergies du vent (BWE), 31.109 éoliennes sur le territoire allemand: 29.608 sur terre et 1501 en mer du Nord et dans la Baltique. En 2020, la production d’électricité issue de la force du vent a progressé de 4,6% par rapport à 2019. C’est minime par rapport aux débuts de la transition énergétique post-Fukushima, quand l’accélération se faisait à deux chiffres, mais cela a permis à l’Allemagne d’atteindre un objectif d’étape.

L’année dernière, les énergies renouvelables ont représenté la première source d’énergie produite sur son territoire, dont un quart (25,6%) fourni par l’éolien. L’éclaircie, pour les défenseurs du climat, aura été de courte durée puisque le charbon est repassé en tête au cours du premier semestre 2021. Autant dire que c’est un coup d’arrêt sérieux aux ambitions allemandes en la matière: 65% du mix électrique devant provenir de sources renouvelables d’ici 2030.

Plusieurs facteurs expliquent

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 79% à découvrir.

La liberté n’a pas de frontière, comme votre curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous