septembre28 , 2022
AccueilElectionsdes Verts à la droite, les discours de campagne se durcissent

des Verts à la droite, les discours de campagne se durcissent

ANALYSE – Inconnue des Français, Sandrine Rousseau est arrivée au second tour de la primaire écolo avec un discours radical. Éric Zemmour pousse LR à se positionner par rapport à son discours.

Dès l’automne 2020, lors de son engagement dans la primaire des écologistes Sandrine Rousseau avait déjà choisi son angle d’attaque pour 2022: la radicalité. «L’heure doit venir pour l’écologie d’accéder au pouvoir. Pour mieux le changer mais aussi pour déployer une exigence de transformation émancipatrice, plurielle, imaginative et créatrice», avait-elle alors écrit aux militants, justifiant son retour à EELV après la rupture de 2016, liée à cette affaire Denis Baupin dont elle avait été la première actrice.

Son angle sur l’écoféminisme radical est aussi net que sa détermination à le porter. Cela en surprendra plus d’un chez les écologistes, comme le compagnonnage plus ou moins explicite avec Jean-Luc Mélenchon. Élu en 2019 sur une liste de la majorité présidentielle, le député européen Pascal Durand était secrétaire national d’EELV en 2012 et 2013. Rousseau, à ce moment-là était au cœur de l’appareil d’EELV, alors secrétaire nationale adjointe. «Je me souviens d’une fan de Cécile Duflot

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 80% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous