octobre3 , 2022
AccueilStyleBulgari, l’heure de voyager

Bulgari, l’heure de voyager

Bulgari a profité du jeune Salon Geneva Watch Days pour présenter ses nouvelles montres de globe-trotter.

Va-t-on bientôt pouvoir dépoussiérer son passeport? Bien sûr, estime Bulgari, qui vient de dévoiler à Genève une nouvelle montre Aluminium GMT ultralégère, à prix sage, et une Octo Roma Worldtimer. «C’est un appel au voyage car il y a sur ce cadran beaucoup de destinations que l’on ne trouve pas sur une Worldtimer, comme Saint-Barth ou les Maldives, confie Jean-Christophe Babin, à la tête de la maison romaine. Elles ont pour vocation de rappeler que nous sommes la marque de la dolce vita. Cette montre est une invitation au rêve.»

Mickey est de retour

sdp

Ces voyageuses du temps ont été présentées lors des Geneva Watch Days, nouveau rendez-vous horloger intimiste plus au diapason de ce monde d’après la crise de Covid-19. «C’est un salon des indépendants. Pour y participer, il faut être une marque d’un certain niveau de qualité et de prix, et proposer une authenticité, du vrai Swiss made. Plus de 300 marques sont enregistrées au sein de la Fédération horlogère. Il y en a 25 ici, ce qui laisse des capacités d’expansion!»

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 62% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous