septembre27 , 2022
AccueilInternationalAlgérie-Maroc, l'histoire d'une relation tumultueuse

Algérie-Maroc, l’histoire d’une relation tumultueuse

DÉCRYPTAGE – Du Sahara occidental aux conflits de frontières, l’escalade de tensions entre les deux puissances du Maghreb arrive à son paroxysme avec la fermeture de l’espace aérien commun.

L’atmosphère se fait glaciale au Maghreb. Un mois après la rupture des relations diplomatiques avec le Maroc, Alger annonce, ce 23 septembre, la fermeture de l’espace aérien commun. Terminés les vols Alger-Casablanca. Désormais, les voyageurs devront faire un crochet par Tunis pour joindre le pays voisin. Une pièce de plus dans un engrenage assassin entre les deux pays, qui a déjà connu une accélération inédite cet été. Mi-juillet, Alger rappelle son ambassadeur à Rabat pour «consultations avec effet immédiat», affirmant avoir surpris la représentation diplomatique marocaine à New York distribuant une note officielle aux pays membres du mouvement des non-alignés soutenant l’autodétermination du peuple kabyle, sujet hautement sensible pour l’Algérie.

En août, l’Algérie fait face à de redoutables feux de forêt, générant plusieurs dizaines de morts. Elle accuse les autonomistes de Kabylie d’en être à l’origine, avec la complicité du Maroc. Le président Tebboune, pour ce qu’il considère des

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 89% à découvrir.

La liberté n’a pas de frontière, comme votre curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous