septembre27 , 2022
AccueilInternationalÀ l’ONU, Joe Biden fait mine d’ignorer la crise avec son partenaire...

À l’ONU, Joe Biden fait mine d’ignorer la crise avec son partenaire français

DÉCRYPTAGE – Le locataire de la Maison-Blanche a livré un discours inclusif et multilatéraliste, flattant les «nombreux» partenaires de l’Amérique, sans toutefois apporter de réponses aux reproches qui lui sont fait en Europe.

À New York

«L’Amérique est de retour? Où ça, en Amérique, ou bien ailleurs?» Charles Michel, le président du Conseil européen, résumait ainsi la curieuse entrée en matière de Joe Biden à l’assemblée générale des Nations unies. L’ironie mordante du politicien belge émane d’une conjonction malheureuse d’événements pour Washington, qui a mis à mal la diplomatie censément apaisante de l’Administration Biden.

C’est une véritable crise de confiance que le président des États-Unis a découverte mardi en arrivant à New York pour un discours très attendu à la tribune de l’ONU. Le retrait subit d’Afghanistan a froissé les alliés pris de court. L’annonce de l’alliance stratégique avec le Royaume-Uni et l’Australie, dite Aukus, a provoqué la sainte colère de la France, évincée d’un contrat naval historique avec Canberra, au profit de l’industrie de défense américaine.

Cavalier solitaire

Joe Biden affiche d’autres priorités. La résorption de la pandémie de Covid-19, avec son bilan humain meurtrier, et l’espoir d’une vaccination

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 78% à découvrir.

La liberté n’a pas de frontière, comme votre curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous